Le bruit recommence, il vient de la pièce où je ne me trouve pas. Quelle est cette mélodie régulière qui semble s’essouffler ? Je l’associe au travail lent d’une petite chenille verte. Tout à coup ce bruit cesse, pour recommencer on ne sait jamais trop quand. Il est vicieux, et de manière impromptue s’immisce dans ma vie.