Le froid est là, depuis quelques mois, votre conjointe vous a délaissé pour quelques sombres activités nocturnes dont vous ne voulez pas connaître la nature. Dans votre malheur, elle a tout de même fait un geste : le chat. Alors votre position favorite, en chien de fusil, devient le refuge de ce petit être tout chaud, tout poilu. Il se blottit à même votre peau, et là, toute sa capacité sonore va se dévoiler petit à petit rien que pour vous, ses ronronnements vont aller en s’amplifiant progressivement. Un petit concert nocturne pour noctambules avertis. Vous n’êtes plus seul.