Il faut y aller. Ça fait mal au ventre, mais ce n’est rien. Non rien du tout. Sûrement ces maudites boissons. Non, pas cette fille en tout cas. Tu la connais à peine. Aimer une soirée. Toutes ces soirées, les étreindre, ne plus les lâcher surtout, elles risqueraient de fuir. De quoi as-tu peur ? Aime ces nuits, aime les comme si c’était les dernières. Elles sont si jolies, si douces, si fraîches. Cette pluie perle leur visage, dessinant masques de tristesse. Ces minois nocturnes n’ont pourtant aucun besoin d’être dissimulés, l’automne les enrobe de ses goûtes sans demander la permission. Ce n’est pas tant qu’elles y sont opposées, ces noiraudes s’empourprent au grès des saisons. Elles sont coquettes.